Collectif COMET

Malheureusement, la traduction n'a pas encore été effectuée pour cet article.
Le passant intégral

Un talentueux figurant - peut-être l’un des plus talentueux de l'histoire du cinéma - déplore la destruction de son métier par le développement inéluctable des foules de synthèse.

       « Telle est ma morale, ou ma métaphysique, autrement dit, tel que je suis : le Passant intégral, de tout et de son âme elle-même, je n’appartiens à rien, ne désire rien, ne suis rien – centre absent de sensations impersonnelles, miroir sensible tombé au hasard et tourné vers la diversité du monde. »

 

Bernardo Soares
 

Projections et Festivals

14 OCTOBRE 2018

Projection au LONGTANG, à Zürich, dans le cadre de l'exposition Chapter 1: or change, de Valentina Triet

 

2 AOÛT 2018

Projection au Ciné-Club "Ocupar espaços e telas", à Recife, Brésil

 

JUIN 2018

Projection aux EMBARDÉES DE JUIN, au Cinéma l'Eldorado, à Dijon

 

JUILLET 2018

Projection en première partie des TROIS CONTES DE BORGES, de Maxime Martinot, lors de sa sortie en salles à Paris, La Roche s/ Yon, Nantes et St Nazaire.

 

AVRIL 2018

Sélection au IVe Fronteira Festival, à Goiânia, Brésil

dans le programme ÀS PRIMAVERAS QUE VIRÃO, sous le nom O Transeunte de Tudo

 

DECEMBRE 2017
Projection à la 13e Semaine Asymétrique au POLYGONE ÉTOILÉ, à Marseille

 

22 NOVEMBRE 2017

Projection au "#NO MONEY" à Londres sous le nom To a passerby

 

NOVEMBRE 2017
Sélection aux 32e Entrevues de Belfort, en Compétition Internationale

 

Léo Richard à Belfort

 

 

27 SEPTEMBRE 2017
Projection "OCCUPER DISPARAÎTRE" au Génie d'Alex, à Paris

 

AOUT 2017
Sélection au 16e Festival Silhouette en Compétition Internationale
• Prix du Jury Jeune

Regarder l'interview de Michel Brume !

 

 

Presse

"A brûle pour poing" de Quentin Papapietro & Hugues Perrot paru dans Les Cahiers du Cinéma n° 740, janvier 2018

Extrait :

       « Le passant intégral de Léo Richard, faux entretien avec un figurant de cinéma à la retraite (au visage masqué d'un drap blanc), interrogeait avec humour ce que l'on pense voir et ce que l'on voit réellement. Le film induit deux constats : la fin d'un métier, celui de figurant, au profit du tout-numérique ; la fin d'un anonymat des foules, d'une invisibilité, au profit du tout-fiché/filmé ; et une solution, qui serait peut-être de rendre notre comportement le plus banal et commun qui soit, armure derrière laquelle on pourrait agir librement.  »

 

Lire l'article complet


 

AVEC

 

Camille Clavel

William Fujiwara

Théo Gaglione

Rona Lorimer

Thomas Petit

Camille Polet

Léo Richard

SCENARIO, IMAGE, MONTAGELéo Richard
PRISE DE SON, ASSISTANAT A LA REALISATIONClémence Peloso
RENFORT IMAGEMathieu Gaudet
BRUITAGESÉléonore Mallo
MIXAGERomain Ozanne
PRODUCTIONMargaux Juvénal
Photo 1
GenreEssai
Année2017
Durée12 min
LanguesFrançais, italien
ProjectionDCP
4:3, couleur
5.1
Sous-titresFrançais, anglais